Martenot au fil du net...

Cartes blanches Christine Ott et Vincent Posty - Manifestation - Info-Culture

Publié par Martenot

Voir en ligne :

http://www.info-culture.com/public/...

Cartes blanches à Christine Ott et Vincent Posty - Manifestation - Info-Culture fr | http://www.halldeschars.eu Horaires, dates et informations particulières Vincent Posty et ses invités en 1ère partie de soirée

Christine Ott et ses invités en seconde partie de soirée

Organisateur Friche Laiterie

Les autres manifestations du même organisateur Lieu Hall des chars,

11, rue du Hohwald, à Strasbourg

Afficher les manifestations organisées dans ce lieu Tarifs unique : 8.00 € Description

VINCENT POSTY

musique / carte blanche / Strasbourg

En première partie de cette soirée, une carte blanche au contrebassiste strasbourgeois Vincent Posty qui s’entoure de Antje Schur - de la compagnie Dégadézo - et Bettina Neuhaus pour une performance improvisée mêlant musique et mouvement. Cette proposition fera suite à leur première rencontre en mai 2009 au Hall des Chars, lors de laquelle ils avaient créé une pièce intense et électrique.

Contrebassiste et guitariste, Vincent Posty est diplômé d’Etudes Musicales de la section jazz au CNR de Strasbourg, il s’engage comme contrebassiste/bassiste électrique dans différents projets originaux (Zakarya, Ivrim, ICI, etc.), et participe à des créations de danse contemporaine (avec les compagnies SomeBody et le Grand Jeu, etc.) et de théâtre (compagnie Amoros).

Crédit Jean Pierre Rosenkranz

CHRISTINE OTT

musique / carte blanche / Strasbourg

Christine Ott sera accompagnée, à l’occasion de cette carte blanche, par des invités.

Après des années de collaboration avec de nombreux artistes et de longues tournées internationales, avec notamment Yann Tiersen, Christine Ott décide de se consacrer entièrement à sa musique et à son premier album " Solitude Nomade ".

Désireuse de faire revivre sa musique sur scène, accompagnée aussi de nouvelles compositions, elle choisit la formation initiale d’un duo avec violoncelle.

Sur scène, piano, Ondes Martenot et violoncelle.

Le rapport avec les cordes apparaît comme une évidence, Maurice Martenot, l’inventeur des Ondes Martenot en 1928 étant lui même violoncelliste.

Bercée par les mélodies tziganes d’un père violoniste ( et aussi joueur de mandoline dans un orchestre tzigane,) et plus tard, émue et remuée par la rencontre avec cette extraordinaire violoncelliste du Kronos Quartet, Joan Jeanrenaud, Christine n’hésite pas dans son choix

artistique et laisse parler son coeur.

La rencontre avec Anil Eraslan est décisive et les lancent tous deux sur scène, tout d’abord, en première partie de Dominique A et plus tard quelques premières parties de Yann Tiersen.

Anil, tout droit venu de Turquie pour faire ses études musicales à Strasbourg a en lui cette sensibilité spontanée et cette liberté de jeu qui va trouver sa place dans l’univers de " solitude nomade ".

Cotoyant à la fois écriture et improvisation, tous deux nous font voyager dans un monde coloré où la complicité des deux musiciens trouve tout son sens.

Quelques fois rejoints par de nombreux musiciens, venus d’ horizons différents, du jazz, du rock, des musiques du monde, lors de " cartes blanches " autour de sa musique, ( 11 musiciens lors de sa dernière carte blanche au Théâtre de Neuilly en février 2010, avec aussi Denis Barthe et Jean-Marc Butty, deux batteurs d’exception et Ophir Lévy à l’oud et José Navas au tumbush ), proposées par des structures de concerts et des festivals, elle ré-invente sa musique et ses arrangements pour eux.

Géométries variables qui naissent au fil de magnifiques rencontres humaines et musicales et qui permettent que jamais la musique ne se fige. A chaque fois, c’est un autre voyage, une autre trame, un autre fil conducteur.

Christine Ott

De formation classique au départ (médaillée d’Or du Conservatoire National de Strasbourg, puis obtient son prix du Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris ), elle participe à de nombreux Festivals et joue au sein de nombreux orchestres classiques.

Ses expériences musicales l’amènent à jouer, entre autres, au sein de l’Orchestre de la Radio de Cologne en Allemagne, à l’opéra de Palerme à plusieurs reprises ( Teatro Massimo et Teatro Politeama ) , au Festival de Musique de Menotti à Spoleto, en Italie ou lors du premier Festival de Musique Electronique de Budapest en Hongrie, où elle est choisie pour y présenter les Ondes Martenot, son instrument de prédilection.

Elle interprète les oeuvres majeures du répertoire de cet instrument et parallèlement, il lui tient à coeur de communiquer ce répertoire en choisissant d’enseigner à la classe d’Ondes Martenot du Conservatoire de Strasbourg, à partir de1997.

Ses rencontres musicales l’amènent à jouer et partager des scènes plus " pop-rock ", avec des musiciens de talent, tels que Radiohead,

Syd Matters, Yann Tiersen, Tindersticks, Mobiil, Vénus, les DAAU et bien d’autres.

De la musique contemporaine à l’opéra, en passant par l’improvisation, le théâtre et la danse, la chanson française ( avec Noir Désir, Loïc Lantoine, Têtes Raides,...) ou le rock, sa direction musicale reste toujours guidée par son envie d’absence de frontière et toujours cette envie de partager sa passion pour son instrument.

Une grande partie de son activité va s’orienter également vers la musique de film, qu’elle affectionne particulièrement.