carte du monde
Warning: Illegal string offset 'id_auteur' in /home/federatigu/www/plugins/auto/cache_cool/cache_cool_options.php on line 50

Martenot au fil du net...

Harmonium et les ondes Martenot | Harmonium – Un fan parmi tant d’autres

Publié par Martenot

Voir en ligne :

http://abeille344.wordpress.com/201...

Harmonium a utilisé deux fois les ondes Martenot, cet instrument étrange qui a servi dans le passé pour les bruitages au cinéma. La première fois, c’est pour la chanson En pleine face. Pour illustrer l’hiver, ils font appel à l’ondiste Marie Bernard, qui n’avait que 15 ans à l’époque. Elle en joue encore d’ailleurs. L’effet donne vraiment froid dans le dos, comme un vent d’hiver glacial qui souffle à votre porte.

Ensuite, ils l’auraient utilisé, même si on en fait pas mention sur le disque, dans L’exil. L’exil est divisé en deux parties distinctes. Et entre les deux, il y a cette interlude que j’ai appelé pont dans mon vidéo, mais je crois plutôt que c’est une interlude qui a été ajoutée au mixage. On sait que Neil Chotem a composé les liens entre les chansons.

Dans le vidéo, j’ai pris un extrait de la télé-série parce qu’on y entend L’exil, c’est la scène du départ de Normandeau, mais dans le contexte de la chanson, c’est le quatrième niveau de conscience, celui où le personnage quitte le monde matérialiste pour une vie plus spirituelle. C’est une chanson très émotive qui a fait l’objet d’une analyse savante. J’y reviendrai dans un autre billet.

Si vous voulez en savoir plus sur cet instrument, voici un vidéo qui vous fait un tour d’horizon. On y entend Radiohead qui a repopularisé cet instrument.

Au Québec, Beau Dommage a utilisé les ondes Martenot à la même époque que les Cinq saisons, dans la longue pièce Un incident à Bois des Filions. Et des membres du groupe Beau Dommage ont collaboré par la suite à un album de Pauline Lapointe qui est décédé il n’y a pas si longtemps. Et Marie Bernard y jouait des ondes Martenot.