Rencontre Pédagogique Martenot du Mardi 6 Septembre à Villiers le Bâcle

Historique

Notre Projet de départ était de créer une transversalité Martenot dans notre secteur géographique. Nous trouvions en effet vraiment dommage de ne pas essayer de recréer une ambiance inter arts alors que nous faisons partie d’une Fédération avec 5 branches d’enseignement. C’était aussi la volonté de Ginette Martenot de dispenser et rassembler les Arts. Notre première réunion de juillet a révélé cette recherche d’échanges entre les différentes branches, un besoin d’ouverture et une envie de projets communs. Ce qui en est ressorti, C’est :

  • 1/Notre désir de nourrir les enseignements Martenot des expériences des uns et des autres et le besoin d’avoir des échanges pédagogiques sur nos cours.
  • 2/l’envie d’organiser des rencontres et des stages inter Arts (journées ou vacances) et de faire connaitre et participer ceux d’une autre discipline que la leur.
  • 3/ Dans un deuxième temps, d’organiser des concerts et des expositions, et d’inclure éventuellement des personnes dont les démarches sont proches des nôtres.

Pour cela, nous avions donc prévu de nous rencontrer régulièrement dans l’année scolaire afin :

  • 1/ d’échanger sur nos cours, de faire connaitre notre pédagogie
  • 2/ de s’initier et pratiquer entre nous piano, musique, Arts
  • 3/ d’affiner et de réaliser nos projets de stages et autre

Nous avions donc décidé d’une première rencontre pédagogique le 6 septembre de 10h à 13h, suivie d’un déjeuner.

COMPTE- RENDU de la RENCONTRE PEDAGOGIQUE

Programme prévu :

Dispenser (seule ou à 2) un cours, une initiation de 45mn environ dans notre branche à celles d’une autre branche sur le Thème « Un fond Plein de Promesses ». Cette idée du Fond « Plein de Promesses » des plasticiennes, qui est un protocole Martenot, nous avait inspirées ; Cela nous a ouvert un univers et nous avions donc décidé de prendre ce thème pour cette rencontre.

Présentes : Pascale Gorisse ( piano et Relaxation), Isabelle Wouters et Stéphanie Brusson (piano et FM), Claire Hur de Sacy et Bénédicte Crétinon (Arts Plastiques), et Georgette Persico (Relaxation).

Absente excusée  : véronique Moulard (Arts plastiques), empêchée

Nous commençons par la Relaxation. Pascale nous fait suivre une belle séance de Relaxation Active Martenot, notamment les décrochages, la respiration, la libération du geste. Nous revoyons les bases et nous pratiquons debout puis allongées sur les tapis.

Pour certaines, cela nous remet bien en mémoire ce que nous avions appris lors de notre formation, pour d’autres, c’est un peu une découverte car il n’y a pas toujours eu, selon les formations, des cours de relaxation active. Nous prenons conscience du geste libéré, présent dans toutes nos disciplines artistiques, ainsi que de l’importance de la respiration.

2ème Atelier : le chant avec Stéphanie, qui tenait absolument à faire cet atelier après la séance de Relaxation, car nous avons été mises « en condition » pour la respiration et la détente du diaphragme. C’est d’ailleurs par cela que nous commençons, allongées sur les tapis, par libérer le « geste vocal » avec différentes techniques. Nous poursuivons debout, avec entre autre des échanges vocaux, et l’on finit par apprendre des chants, totalement différents dans le style et le rythme. Là aussi, avec cet atelier, nous prenons conscience de l’importance de la respiration et de l’importance du geste juste.

3ème Atelier, l’atelier Piano avec Isabelle. Comme nous sommes 6 avec 1 piano, 2 groupes de 3 sont constitués, 1 groupe de non pianistes et 1 groupe de pianistes, qui seront mélangés plus tard. Le but est d’apprendre et de transmettre aux non pianistes les bases du clavier : Dans un premier temps, se repérer avec les touches noires et s’initier à la gamme pentatonique pour pouvoir s’amuser et improviser à 3. Pour les pianistes, trouver des accords d’accompagnements, des mélodies et des phrasés plus élaborés, puis mélanger les éléments des 2 groupes. Dans un deuxième temps, apprendre quelques notes et touches blanches, la pédale et l’écoute en pratiquant notamment « le lac », préconisé par la méthode de Ginette et Madeleine, puis aller plus loin en trouvant d’autres modes et échelles mélodiques. Là aussi, prise de conscience de la qualité du geste, de l’importance de la position et de la respiration pour libérer ce geste.

4ème atelier, le fameux « Fond plein de promesses » en Arts plastiques, thème de cette première rencontre pédagogique, animé par Claire et Bénédicte. Placées autour de la table, une grande feuille devant chacune d’entre nous, nous devons dessiner des courbes au fusain, les yeux fermés, sur toute la surface de la feuille et avec les deux mains, l’une après l’autre puis éventuellement ensemble. Une fois les dessins terminés, nous les plaçons par terre, et pour chaque dessin nous devons trouver « le Fond », figuratif ou non, qui constituera la base pour la réalisation future quand nous rajouterons, en regardant cette fois-ci, d’autres éléments, des courbes, des traits, des détails, de la couleur…

Nous arrêtons les ateliers à 13h30 environ, et nous continuons autour d’un repas pour le débriefing, dans lequel nous discuterons sur les questions suivantes :

1/Sommes- nous satisfaites de ces premiers échanges d’atelier ? Voulons -nous continuer et à quel rythme ? Sur quoi cela peut déboucher pour nos élèves, les structures dans lesquelles nous travaillons et pour organiser des stages de journées, Week end et Vacances ?

Nous avions choisi comme thème « Un fond plein de promesses »,et nous sommes très satisfaites de nos ateliers sur ce point : partir effectivement de presque rien, d’un son chanté ou joué, de quelques notes, quelques rythmes, quelques courbes dessinées, de modeler tout cela et d’ arriver à en faire quelque chose de satisfaisant « plein de promesses », qui demande donc une suite. Nous décidons donc de continuer nos ateliers, 1 fois tous les 2 ou 3 mois. Stéphanie a envie d’intégrer des cours d’Arts plastiques et de relaxation dans sa structure "méli mélo de mélodies", ainsi que d’organiser des stages.

Elle prendra des R.d.V. avec les personnes compétentes pour les salles et est en train de renommer l’association pour l’étendre aux autres Arts.

2/Quels sont les points pédagogiques Martenot communs entre chaque branche et sur lesquels nous nous différencions des autres pédagogies ?

Nous constatons pour les 4 Ateliers les points communs suivant, notre fil rouge :

L’importance du geste libre (sans contraintes ni appréhension), qu’il soit vocal, pianistique, musical, manuel ou corporel, geste libre qui permettra l’expression et la créativité. La manière de libérer ce geste est directement lié à la détente et à l’importance de la respiration, cela aidé par les techniques de relaxation.

L’expression, la créativité, le développement personnel et positif à travers notre art, donc une pédagogie qui doit être positive, un enseignement non enfermé dans des carcans, respectant la personnalité de l’enfant et de la personne.

Ces points sont à la base des Méthodes Martenot.

3/Doit-on utiliser le terme de pédagogie, d’enseignement ou de Méthode Martenot ?

Après discussions, il ressort que pour la Relaxation, le terme de « Méthode de Relaxation Active Martenot » est bien approprié car trop d’autres méthodes ou sigles de relaxation existent.

Pour les Arts Plastiques et la Musique, nous préférons utiliser le terme « Pédagogie » ou « Enseignement » Martenot (comme dans le sigle de la FEAM), car le terme « Méthode » dans ces matières a été quelque peu galvaudé et reste souvent synonyme de rigidité.

Conclusion : Nous prenons R.d.V. pour notre prochaine rencontre pédagogique le lundi 19 Décembre, pour toute la journée (à Buc, tout près de Versailles). Nous continuerons ainsi la pratique des ateliers, et nous rediscuterons de l’organisation des stages.

Ouvert à tous !

Isabelle Wouters

Les Prochaines Rencontres Pédagogiques Martenot sont prévues le lundi 19 décembre de 10h à 16h à Buc (à côté de Versailles) Vous pouvez y participer même si vous n’étiez pas aux réunions précédentes. Pour les Informations et les Inscriptions contacter : Pascale Gorisse au 06 75 81 83 23 ou Isabelle Wouters au 06 76 23 10 27