Compte Rendu Assemblée Générale 9 décembre 2017

Conservatoire de Maisons-Alfort

Membres présents : M. Daniel BLACKSTONE, Mme Stéphanie BRUSSON, Mme Françoise DAUNIZEAU-OBLE, Mme Pascale GORISSE, Mme Ariane, MARTENOT, M. Arnaud MILLAN, Mme Pura PENICHET-JAMET, Mme Georgette PERSICO-FRAGNERE et Mme Isabelle WOUTERS.

Membres ayant donné pouvoirs  : Mme Catherine BEDDOK, Mme Marie-Alice CHARRITAT, Mme Francesca PADERNI, Mme Dominique PAUGAM, Mme Marie-Annick THOMAS, Mme Olga TOUBOLTSEVA, Mme Colette VAN LEGGELO LEVIE et M. Patrick VO VANG PHUC.

Total : 17 votants

Etat des cotisations 2017/2018 au 9/12/2017 26 membres actifs + 4 membres bienfaiteurs (soit 1020 € dont 120€ payés via le site helloasso)

L’Assemblé Générale débute à 14h30 sur une discussion autour de la Formation Musicale :

A Saint Denis, Ariane Martenot assume de nombreux cours de FM : On lui fait de plus en plus ressentir la nécessité de réunir FM et pratique instrumentale dans une même salle pour maximiser le nombre d’élèves et la gestion des locaux. Cette pratique peut être intéressante de temps à autre, mais, systématisée, elle fragilise chacun des enseignements. Ariane Martenot organise des cours multi-instrumentistes seulement 5 fois par ans (FM + instrument) la séance précédant les vacances.

Pura PENICHET-JAMET, quant à elle, fait appel à des intervenants extérieurs à son conservatoire pour amener les profs de FM vers de nouvelles pratiques. Le conservatoire de Bordeaux, suite à une pression politique visant à l’ouvrir au plus grand nombre, tente de moderniser ses pratiques. C’est Sally Galet professeure et musicienne anglaise qui a mené à bien cette mission. Elle donne désormais des stages et viendra notamment au conservatoire de Pura PENICHET-JAMET à Maison Alfort. Elle donnera son stage en salle de danse car sa philosophie associe totalement la musique et le geste. C’est un lien direct avec la philosophie Martenot. Elle a également écrit et enregistré les Rigaudons, méthode de formation musicale sur CD et livret.

Pura PENICHET-JAMET poursuit en présentant le Rapport Moral/Rapport d’activité de l’année 2016/2017.

Document joint.Cliquer sur le lien.

Le Rapport Moral/Rapport d’activité de l’année 2016/2017 est adopté à l’unanimité.

Aparté sur la belle prestation d’un sextuor d’ondes fin février 2017 au Palais de Chaillot pour la création du danseur chorégraphe japonais Saburo Teshigawara. Ce rare sextuor a pu interpréter la Fête des belles eaux de Messiaen dans une version à certains moments (Oraison) d’une lenteur telle qu’elle a poussé les musiciens aux limites de leurs capacités physiques.

La FEAM a partagé un stand avec le Centre Martenot Kleber à MUSICORA 2017.

Les ondes Martenot en ont été une grande attraction et notamment l’Ondomo du japonais Naoyuki OMO qui avait fait le déplacement pour l’occasion. Le public était particulièrement sensible à l’instrument.

Pura PENICHET-JAMET présente le Rapport Financier Simplifié de 2016/2017.

Document joint.

PDF - 692.8 ko

Celui-ci n’a pas évolué depuis le CA de septembre 2017.

Le Rapport Financier Simplifié de 2016/2017 est adopté à l’unanimité

Renouvellement statutaire du CA :

Comme défini par les statuts de l’association, tout membre du CA élu depuis trois années doit proposer sa candidature pour réélection. Cette année, Daniel BLACKSTONE, Pura PENICHET-JAMET et Francesca PADERNI arrivent au terme de leur mandat.

Tous les trois sont réélus à l’unanimité.

Aparté  : L’Opéra, l’Ange Exterminateur, de Thomas ADES est donné en ce moment à New York au Metropolitan Opera. Cette œuvre créée en 2016 intègre les ondes Martenot. Les représentations de New York seront interprétées par l’ondiste anglaise Cynthia MILLER.

Projet d’Activité 2018 :

Mise en place d’un kit d’accueil. Un document permettant aux nouveaux adhérents d’être guidé dans la diversité des enseignements artistiques Martenot. Partant du principe que les nouveaux arrivants ont découvert la fédération par le biais d’une ou deux pratiques, il paraît nécessaire de les initier à l’ensemble des branches soutenues par la FEAM.

Le document se devra de retracer l’histoire de la famille Martenot et de leurs travaux mais aussi mettre en avant une bibliographie des livres toujours édités écrit par les Martenot ou issu de leurs travaux : La Relaxation Active, méthode de travail (Madeleine pour les pianistes), le Livre du maître, Maurice Martenot Luthier de l’Electronique, biographie par Jean LAURENDEAU. Réactualisation de la liste grâce aux connaissances d’Ariane Martenot sur l’état des publications. Fascicule de Ginette sur sa philosophie à retrouver par Françoise DAUNIZEAU-OBLE. Il ne faudra pas prévoir de stocks important des différents livres car le nombre annuel de nouveaux adhérents ne le nécessite pas.

Mise en chantier du nouveau site internet : Arnaud a présenté une maquette de page d’accueil.

Les demandes exprimées ont été :

  • - la mise en avant des ateliers et stages spécifiques (toutes branches)
  • - la possibilité d’ajouter une 6ème branche : Danse Chantraine (reprendre contact en particulier par Dominique Verdon - Tour)
  • - la possibilité d’ajouter des écoles supplémentaires.

Aparté Daniel Blackstone : prendre garde au fait que beaucoup d’adhérents n’ont pas d’email. Ne pas tout miser sur la communication numérique.

90ème anniversaire de la présentation des Ondes Martenot à l’opéra de Paris Musicora 2018 :

Marie-Alice CHARRITAT a obtenu deux temps de présentations dans l’Atrium. Les arts plastique, l’Ondomo et le piano y réaliseront une performance improvisée où la création graphique et sonore, le geste musical et pictural se mêleront. Musicora 2018 se tiendra les 1, 2 et 3 juin.

Les éditions Beauchesne seront également présentes au salon avec le livre de Jean Laurendeau Maurice Martenot, luthier de l’électronique proposant ainsi un rebond supplémentaire de l’univers Martenot sur le salon.

Ariane MARTENOT annonce la tenue les 8 et 9 mars 2018 à la Cité de la Musique d’un colloque international sur la lutherie électronique. L’organisation est encore floue, mais des interventions devraient traiter des Ondes Martenot.

Caroline Martel sera peut-être présente également.

Toujours dans le cadre du 90ème anniversaire de la présentation des Ondes : essayer de faire paraitre un article sur l’histoire des Ondes Martenot dans la Lettre du musicien.

Stage d’ improvisation et harmonisation organisé par l’association « la plage musicale » dirigé par Véronique GALLIOT en juillet 2018 à Clohars-Carnoët (dans le Finistère) et animé par Patrick VON VANG PHUC et Nozomi MISAWA, enseignants du centre de formation CMK à destination des élèves amateurs en piano.

Cette année Pura PENICHET-JAMET réalisera dans le cadre de ce stage une conférence / concert avec les Ondes Martenot le 13 juillet suivi d’un stage d’initiation aux Ondes le 16 juillet.

L’année 2018 sera également rythmée par la tenue de 2 réunions du Conseil d’Administration et une Assemblée Générale conformément aux statuts de la Fédération.

On prévoit de réaliser le dossier pour pouvoir percevoir les dons défiscalisés. Georgette PERSICO-FRAGNERE insiste sur la nécessité d’obtenir la certification « don en confiance » et le sigle associé.

Pura PENICHET-JAMET compte créer une association d’enseignement Martenot dans le Morbihan où elle réside désormais et ainsi renforcer encore un réseau Martenot en Bretagne.

Suite au concert d’Ondes Martenot à Rennes, à la MJC Brétigny en septembre 2017 et à la présentation de l’instrument qui l’avait accompagné, Pura PENICHET-JAMET a reçu de nombreuses demandes de cours d’ondes qui laissent présager une bonne fréquentation de sa future structure.

Stages transversaux : FM, chant, relaxation et arts plastique. Stéphanie BRUSSON, Pascale GORISSE, Georgette PERSICO-FRAGNERE et Isabelle WOUTERS proposent des stages mélangeant leurs différentes disciplines, liées par le geste et l’improvisation, à Buc (78) (entre St Quentin en Yvelines et Versailles). Buc est le siège de l’association Méli-mélo de Mélodies tenue par Stéphanie BRUSSON qui accueille les stages dans ses locaux. Ceux ci permettent d’avoir plusieurs salles pour les différentes branches.

Il y a eu 3 stages adultes et 2 stages enfants (tous les stages sont collectifs et tous niveaux)

Chaque stage était construit autour d’un thème : arbre, couleur, mer.

Fortes des cette expérience, elles souhaitent se fédérer en collectif (ou en association) afin de susciter des envies d’autres stages transversaux ailleurs en France.

Cette initiative sera considérée comme partenaire de la FEAM.

Elles ont le souhait de lier toutes les pratiques artistiques Martenot pour de futurs stages.

Les prochains stages auront lieu en avril pour les enfants et en mai pour les adultes. Pour de futurs stages réunissant tous les pratiques Martenot, la FEAM pourra envisager une aide financière selon les besoins : soit le défraiement lié aux déplacements des intervenants, soit la location d’une salle ou une autre aide si nécessaire.

Les conservatoires et associations artistiques sentent de plus en plus pressante la nécessité de lier la philosophie Martenot à leur pratique pédagogique. Les disciplines seules et isolées se trouvant dépassées dans l’époque actuelle.

Pour clore cette réunion et avant que chacun reparte affronter le froid hivernal tous les participants à l’Assemblé Générale ont partagé une collation offerte par la Présidente Pura PENICHET-JAMET.

La séance est levée à 17h15.