Martenot au fil du net...

Diane Dufresne et Alain Lefevre : Un lumineux duo ! - Obiwi - Musiques

Publié par Martenot

Voir en ligne :

http://www.obiwi.fr/culture/musique...

Voir les auteurs Obiwi Critique

Diane Dufresne et Alain Lefevre : Un lumineux duo !

Note : (4 notes) | Noter Noter cet article : Le 08/05/09 - Lu 139 fois - 0 commentaire Réunir en un album autant des talents (H. Reeves, C. Lara...) avec deux titans de la Musique D.Dufresne et A.Lefevre : voilà la garantie d’un bouquet de grandes émotions et de nouveautés percutantes... Effusions. Effusions, un duo gagnant. 1 / 2 medias

Articles partageant les mots clés alain lefevre, diane dufresne, hubert reeves, catherine lara, michel rivard, andré mathieu, cali rezo :

Alain Lefevre sur Radio-Canada, Espace Musique André Mathieu : concerto N°4 en mi mineur par Alain Lefevre André Mathieu, compositeur canadien, (1929-1968) le film... Alain Lefevre chez Charlie Rose... Alain et David Lefèvre : deux génies pour le prix d’un !

Lien suggéré par l’auteur

Le site de Diane Dufresne La sortie au Canada de l’album Effusions a fait date pour les amateurs de la Belle Chanson Française.Il fut jumelée avec une exposition des peintures de Diane Dufresne(1).

Image-miroir de Cali Rezo (2), (peintre qui chante), Diane Dufresne (chanteuse qui peint) est souvent là où on ne l’attend pas - avec éclat - comme le démontrent ses œuvres picturales (1).

Le titre Effusions est sous-tendu par la vibration créatrice d’Alain Lefèvre, (qui l’accompagne)et qui co-signe aussi un des must de l’album L’Enfant prodige. Un hommage à André Mathieu ! On reste sidéré de la densité d’une telle oeuvre : je l’ai écoutée d’emblée trois fois d’affiliée. Elle semble tirée d’une comédie musicale (à venir ?)tant d’images surgissent de la sobriété d’expression du texte et de la partition remarquables.

Si tu crois est une chanson composée d’un texte de Jean Laforest et d’une musique d’André Mathieu (âgé de 15 ans). Elle rappelle qu’il faut compter avec ce compositeur dont l’émergence de la nuit s’achèvera lors de la sortie du film tiré de sa biographie, en salle fin 2009 (3).

Terre planète bleue d’Hubert Reeves et Marie Bernard (avec choeur, ondes martenot, le groupe Magneto, + quatuor à cordes...) illustre bien la capacité opératique du talent de Diane Dufresne : une voix claire, fraîche, forte, tonique, douce... incroyablement inoxydable !

Noire Soeur (de Michel Rivard) m’a retourné : une parfaite réussite qui peut rivaliser avec le plus branché des "slams" d’Abd Al Malik, pour le texte et les mélodies chaloupées de Bénabar. Une modernité qui tient à l’intemporalité des chefs-d’oeuvres.

Le dernier aveu (de Catherine Lara et Jean-Jacques Thibaud) évoque le temps qui passe et l’âge que rien n’arrête, avec cette pudeur élégante des poètes de l’âme.

L’abum comporte douze titres : chacun mérite un arrêt intense pour l’apprivoiser,exceptés ceux qui envoutent dés la première écoute !

Le temps est sans prise sur Diane Dufresne : cela vient du fait qu’elle sait Partager les anges (titre N°1). De ces Effusions nait un climat d’altitude commune aux personnes à la note si haute, si juste et si céleste.

(1) http://www.dianedufresne.com/dd/

(2)http://www.obiwi.fr/culture/expos-e...

(3) http://www.obiwi.fr/culture/musique... Note : (4 notes) Noter cet article : Ajouter un mot clé Vous devez être membre de la communauté pour ajouter une information.