Martenot au fil du net...

Le 20me siècle : collections permanentes - Cité de la musique

Publié par Martenot

Voir en ligne :

http://www.citedelamusique.fr/franc...

Découvrir le Musée Collections permanentes Expositions temporaires Manifestations culturelles Conservation et recherche Documentation Catalogue des collections Soutenez le Musée + Médiathèque

Médiathèque

Découvrir la Médiathèque Ressources en ligne Offre aux bibliothèques Portail Médiathèque + Espaces pédagogiques

Espaces pédagogiques

La Folie musique L’atelier gamelan Espaces de conférences + Restauration/Boutique

Restauration/Boutique

Café de la musique Librairie Harmonia Mundi Autour de la Cité Accueil Contacts Informations pratiques

Autour du concert En lien avec le musée Concerts éducatifs Spectacles musicaux Notes de programme Concerts passés Salle Pleyel Expositions Collections permanentes Expositions temporaires Ateliers Ateliers adultes Mastersclasses Ateliers jeune public Conférences Zooms sur une œuvre Collèges Citéscopies Forums Colloques Formations Journées d’étude Ressources en ligne Concerts enregistrés Photos d’instruments Métiers de la musique Interviews d’artistes Répertoire de sites RSS Nouveautés en ligne Offre aux bibliothèques Réseau d’information culture Observatoire de la musique Librairie

en ligne Jeune public Agenda jeune public Concerts éducatifs Spectacles musicaux Visites au Musée Activités à la médiathèque Ateliers à la Folie Editions jeunesse Scolaires La pâte à son Visiteurs handicapés Espaces dédiés Observatoire de la musique Enseignants Presse Mécénat Location d’espaces Partenaires Professionnels du tourisme

La Salle Pleyel est une filiale de la Cité de la musique www.sallepleyel.fr BilletterieAchetez en ligne Votre panier

Accueil / le musée / collections permanentes / le 20ème siècle

collections permanentes

Le XXe siècle :

l’accélération de l’histoire

Bien que marqué par deux guerres mondiales particulièrement meurtrières, le XXe siècle est aussi l’ère d’un enthousiasme sans précédent pour l’invention de nouvelles technologies : la radio, l’ordinateur, le néon, la fibre optique... Autant d’inventions qui bouleversent l’activité industrielle, la vie sociale et, bien sûr, la création artistique. La présentation actuelle des collections XXe siècle du Musée montre l’évolution des traditions musicales dites « savantes », qui se situent en droite ligne des musiques évoquées aux XVIIIe et XIXe siècles. Le très vaste champ des musiques populaires qui éclot au XXe siècle sous l’impulsion notamment d’une diffusion rendue possible par les moyens technologiques, n’est abordé que de façon très limitée. Mais le Musée prévoit pour 2011 la création d’un espace dédié à ces musiques.

Le langage musical du XXe siècle se comprend à la fois comme rupture et comme poursuite des évolutions entamées au XIXe. L’atonalité ou le sérialisme défendu par Arnold Schoenberg se constituent ainsi en lien avec Liszt, Brahms ou Wagner. Le rythme et la percussion occupent une place grandissante dans la composition, comme le montrent Le Sacre du Printemps d’Igor Stravinsky ou Ionisation d’Edgard Varèse, dont le Musée présente certains instruments de la création.

L’apparition de l’électricité ouvre un champ inouï à des compositeurs soucieux d’étendre le domaine du timbre à de nouveaux sons. Les instruments des précurseurs Theremin ou Martenot, ou de Laurens Hammond inventeur de l’orgue électrique, témoignent d’une inventivité sans pareil. L’électronique et la miniaturisation ouvrent la voie à de nouveaux instruments appelés synthétiseurs, suivis de près par un autre outil indispensable de la création d’aujourd’hui, l’ordinateur. La numérisation de la musique, fait actuellement incontournable, est illustrée dans le Musée par quelques jalons de son évolution, la machine UPIC de Xenakis ou l’ordinateur 4X développé à l’Ircam, sans oublier le célèbre synthétiseur Yamaha DX9, premier instrument numérique produit en masse.

Cette évolution technologique génère des bouleversements dans le langage : musique électronique ou concrète, interactions en temps réel entre l’instrument et l’ordinateur sont autant d’expressions nouvelles de la pensée musicale, rendues possibles par la technologie. Celle-ci a également permis de multiplier les influences croisées entre musiques occidentales et extra-européennes, entre champs savants et populaires : ces aspects sont illustrés dans le Musée par de nombreux extraits audiovisuels, tandis qu’une projection sur grand écran propose une sélection d’œuvres majeures du siècle.